Exciter une femme : la sexualisation

Posté par dans Etat d'esprit & Croyances, Techniques — 31 janvier 2012

Exciter une femme : la sexualisation

« Je t’apprécie beaucoup, mais je préfère qu’on reste amis… »

Si cette phrase revient trop souvent à la fin de vos rendez-vous, c’est certainement que vous ne sexualisez pas assez.

Sexualiser, c’est donner envie à la femme que vous séduisez de coucher avec vous. C’est se présenter comme un amant potentiel, pas comme un nouveau meilleur ami gay, encore moins comme un amoureux platonique.

Le manque de sexualisation est le syndrôme du garçon trop gentil ayant peur de montrer son désir. Il est temps pour lui de devenir un homme.

Il existe deux types de sexualisation, aussi importantes l’une que l’autre :

  1. La sexualisation non dirigée : que vous soyez dans une démarche de séduction ou non, votre vibe sous-communique que vous avez l’habitude de coucher avec des femmes.
  2. La sexualisation dirigée vers la femme que vous séduisez : vous communiquez votre désir, vous l’excitez, vous la touchez de plus en plus intimement jusqu’à l’embrasser et la mener jusqu’au sexe (ce qu’on appelle l’escalade physique).

1) La sexualisation non dirigée : dégager du sexe

Sexualiser consiste d’abord à montrer que vous êtes un être sexuel, c’est à dire que vous êtes à l’aise avec le sexe, que le sexe est tout sauf un problème pour vous.

Un homme sexué entre dans un endroit où il ne connaît personne ; en trois secondes et sans même lui parler, elles auront toutes repéré qu’il a du succès avec les femmes. Elles l’auront mis dans la case amant potentiel.

Il s’agit bien d’une caractéristique passive, d’une vibe que l’on dégage en toute circonstance (pas seulement dans une démarche de séduction).

Pensez à Ryan Gosling, George Clooney, Benicio Del Toro… Même lorsqu’ils parlent de la pluie et du beau temps, ils envoient du sexe.

Allez, une deuxième vidéo pour le plaisir ! Même si c’est de la fiction, les films sont riches en enseignements car ils grossissent les traits de caractère.

Observez autour de vous, dans la rue, au travail, en soirée et repérez ces hommes sexués. Qu’ont-ils de différent ? Un mélange de calme, de maîtrise, de confiance, de directivité et de chaleur humaine, qui transparaît par tous les canaux de la communication non verbale (langage du corps) :

  • Regards profonds ou malicieux par touches de 3-4 secondes.
  • Voix grave, suffisamment forte, lente et sensuelle. Intonations descendantes en fin de phrase.
  • Vrais grands sourires, sourires en coin
  • Expressions faciales presque exagérées (véhicule des émotions).
  • Touchers chaleureux, comme à une amie : main sur le haut de son dos au moment de faire la bise, main en bas de son dos pour la guider légèrement lors des changements de lieu, touchers sur le bras pour dire quelque chose d’important (ne pas en faire trop ou vous trahissez un intérêt). Ne jamais regarder l’endroit où l’on touche.
  • Posture droite mais détendue, épaules légèrement en arrière.
  • Gestes de petite amplitude appuyant fermement le discours.

Je ne vous surprendrai pas en disant que plus on couche avec des femmes, plus on projette de sexe sans même y penser. Et si vous n’avez pas encore beaucoup de femmes dans votre vie, utilisez la liste ci-dessus pour mimer le body language d’un homme sexué. Jusqu’à ce que vous le deveniez pour de vrai au fur et à mesure de vos conquêtes.

En Date, certains comportements contribuent à vous donner un caractère sexué : prendre les initiatives, agir sans demander la permission, la recadrer gentiment lorsqu’elle dit quelque chose d’inintéressant ou fait quelque chose qui vous déplaît.

2) La sexualisation dirigée

Elle vous a perçu comme un être sexué, vous êtes dans la case amant potentiel, mais ce n’est pas pour autant qu’elle va vous sauter au coup et vous rouler une grosse pelle passionnée.

Si vous la voulez, vous devrez prendre les devants, c’est-à-dire communiquer votre désir, l’exciter et escalader physiquement.

2.1 Communiquer verbalement son désir

Sous le coup de la timidité ou de la peur du rejet, beaucoup d’hommes font l’erreur de se comporter comme s’ils n’étaient pas intéressés. Du coup la fille se dit : soit je ne lui plais pas, soit je lui plais mais il ne fais rien. De quoi lui couper l’envie dans les deux cas.

Elle doit sentir que vous la désirez sexuellement. Mais on n’est plus au collège, on ne dit pas qu’on la trouve belle, qu’on a envie d’elle ou qu’on a envie de l’embrasser. La bonne manière de montrer son désir est de toujours donner une RAISON. La boucle à répéter est :

  1. Faire une affirmation ou une remarque sur elle
  2. Utiliser cette affirmation comme raison pour montrer de l’intérêt. Utiliser un mot à connotation sexuelle.

Indispensable en rendez-vous, pas nécessaire en boîte où vous communiquez votre désir avant tout non verbalement (voir 2.3)

Exemples :

Tu crois en ce que tu fais. C’est ça que j’aime chez toi.

Tu as de l’ambition. Une femme qui a de l’ambition, je trouve ça sexy.

Tu as un petit côté méchant… hmmm ça me plaît.

+1 ou Tu marques des points. [lorsqu'elle fait ou dit quelque chose qui vous plaît]

Donner une raison est fondamental car (1) vous montrez qu’elle vous plaît pour ce qu’elle a d’UNIQUE, pas seulement pour son physique, et (2) vous laissez planer le doute en ne dévoilant qu’un intérêt partiel ; vous ne l’appréciez pas tout entière mais uniquement ses bons côtés, ce qui veut dire que vous ne l’idéalisez pas et n’hésiteriez pas à critiquer ses mauvais côtés.

2.2 L’exciter verbalement

Vous lui mettez des pensées sexuelles dans la tête, vous la chauffez, vous lui donner envie de coucher avec vous (si possible le soir même). Les techniques sont nombreuses.

S’utilise plus en rendez-vous qu’en boîte où l’excitation passe davantage par les contacts physiques (voir 2.3).

2.2.1 Parler de l’amour, des relations en général et des relations passées

Ces sujets sont soft, acceptables, faciles à introduire dans la conversation, et surtout ils plaisent à 99% des filles. Si vous voyez qu’elle kiffe, feu vert pour embrayer sur des anecdotes et des questions plus hot. Par contre si vous la sentez réservée ou mal à l’aise, revenez sur une conversation plus neutre. Toujours CALIBRER en fonction de sa réaction.

T’as vu les pubs dans le métro pour ce nouveau site de rencontre ? Gleeden, un site de rencontre extra-conjugales pensé par des femmes. C’est chaud quand même ! Tu penses qu’aujourd’hui on peut encore être fidèle ?

Est-ce que tu as déjà trompé quelqu’un ?

Qu’est-ce que tu penses des sites de rencontre ?

Est-ce que tu as déjà été amoureuse ?

Est-ce que tu as déjà chopé un mec ?

Etc.

2.2.2 Créer de la tension sexuelle

Permet de faire monter son désir et d’inverser les rôles. La tension sexuelle naît lorsque l’attraction est bloquée par une barrière extérieure.

Je te trouve sexy. Mais je ne peux pas te le dire, on vient de se rencontrer.

On va prendre un verre chez moi. Mais je te préviens ne te fais pas trop d’idées.

Je te trouve sexy mais moi je cherche une fille gentille…

C’est du flirt. Léger et second degré.

2.2.3 Sous entendre avec humour qu’elle cherche à vous séduire

Exemples tirés d’une Date récente.

Elle : Je n’aime pas trop les mecs russes
Moi : Hmmm je vois, tu es venu faire tes courses en France en fait ! Je comprends tout maintenant…

Elle : En Russie c’est la même école du primaire au lycée. Du coup je devais m’occuper de ma sœur qui a 5 ans de moins que moi.
Moi : Ahhh, donc le soir tu devais la surveiller, rentrer avec elle à la maison… Tu devais être sérieuse au lycée, pas le temps de trainer avec les garçons…
Elle : C’est ça !

2.2.4 Les jeux de rôle

Ces jeux vous mettent dans une situation où elle et vous êtes déjà ensemble. Vous lui faites vivre des émotions positives et sexuelles liées au couple imaginaire que vous êtes. Sauf qu’au bout d’un moment, elle réalisera qu’elle se sent vraiment bien et voudra que le jeu devienne réalité.

Imagine, ça fait 6 mois qu’on est ensemble, on est là en train de prendre un verre. Qu’est-ce qu’on ferait ensuite ? On irait au restaurant, au cinéma… Ou alors on cuisinerait à la maison, on se ferait des massages… Ok raconte moi ta soirée idéale…

2.2.5 Les anecdotes

Vous véhiculez l’idée que les filles sont toutes sexuellement actives afin de lui donner envie de passer à l’acte rapidement pour ne pas se sentir à la traîne par rapport aux autres (ah l’instinct de compétition entre filles). Utilisez aussi les anecdotes pour suggérer que vous avez du succès auprès des femmes.

Moralement, les filles sont pires que les mecs, on peut pas leur faire confiance. Je le vois, j’ai des copines qui enchaînent les Dates avec plusieurs mecs dans la même semaine. Elles se disent « tiens celui ci je vais le garder en réserve », « tiens lui pourquoi pas ? »… Entre copines elles parlent que de cul. Elles n’ont peur de rien, elles font semblant de mettre des freins pour faire bonne impression, mais dans le fond elles savent ce qu’elles veulent. Surtout quand elles ont 20 et 30 ans, elles ne pensent qu’à ça.

J’étais à Genève pour l’enterrement de vie de garçon d’un ami. Toute la ville était en fête. On a rencontré beaucoup de filles, et à chaque fois leur regard changeait au même moment : quand on leur disait que c’était son EVG. Elles commençaient à le toucher, à le prendre par la taille… Elles faisaient genre c’est pour rigoler et tout, mais elle ne trompaient personne, ça se voyait qu’elles n’auraient pas été contre une petite aventure avec un futur marié. Ahhh les filles, elle ne savent pas se tenir !

Les filles sont pires que les mecs. Je reçois encore des textos d’une ex alors que ça fait déjà un mois qu’on s’est séparés. Elle ne veut pas qu’on se remette ensemble, non en fait elle n’a pas encore retrouvé de mec et elle veut me voir juste pour du sexe. Moi jamais je n’oserais demander ça à une ex.

Les filles sont pires que les mec (encore !) : voir L’art de raconter une histoire

[Plus une blague qu'une histoire] J’ai lu un article intéressant aujourd’hui. Il paraît que 93% des femmes se masturbent sous la douche et que les 7% restantes chantent. Tu sais ce qu’elles chantent ? Elle : « Non ». Tu dois faire partie de celles qui se masturbent alors… (explosion de rires garantie)

2.2.6 Les questions HOT

Attention ça n’est pas pour toutes les filles. Soyez sûr qu’elle est déjà chaude et très réceptive au 2.2.1. Introduisez ces questions sous la forme d’un Action Vérité et ça passera encore mieux.

C’était quoi ta pire expérience avec un mec ? Genre ton pire rencard ?

Quelle est la chose la plus folle que tu aies faite cette année ?

Etc.

Si elle est à l’aise avec ce genre de questions, direction votre appart au plus vite !

2.3 Escalader physiquement

Vous ne pourrez jamais embrasser une femme si vous n’êtes pas entré progressivement dans son intimité, si vous ne l’avez pas d’abord habituée à votre toucher. D’où la notion d’escalade.

La séquence de touchers est différente selon que vous êtes en boîte de nuit ou en rendez-vous. Voici néanmoins 2 règles à respecter en toute circonstance :

  • Ne la touchez pas trop au début, au risque de trahir votre intérêt. Ou alors ayez toujours une VRAIE excuse : bise lors des présentations, high 5, regarder sa bague ou ses boucles d’oreille, commenter ses cheveux…
  • Touchez la de temps en temps sur le bras pendant 1-2 secondes, amicalement, au moment de lui dire quelque chose. Voyez si elle fait de même. Tant qu’elle ne rend pas la pareille, allez y très mollo sur les contacts physiques. Mais dès qu’elle commence à le faire, c’est le signal que vous pouvez escalader.

Ensuite, ça dépend de la situation :

  • En boîte de nuit, l’escalade physique est progressive et la danse y joue un rôle central. Vous la touchez dans des zones de plus en plus intimes : bras, mains, dos, hanches, nuque, cheveux, … tout en jouant sur les regards (regardez successivement son oeil gauche, son oeil droit, sa bouche). Jusqu’à ce que la tension soit telle que vous ne pouvez que l’embrasser.
  • En rendez-vous, l’escalade physique est courte et plutôt rapide : quelques échanges de touchers pendant la Date, les échanges de regards s’allongent, vous prenez son bras à la sortie du bar, et vous l’embrassez au moment de la quitter ou une fois chez vous.

Voir les articles dédiés : Comment draguer en boîte de nuit, Réussir le premier rendez-vous.

Pour finir

La plupart des hommes ayant du mal à séduire sont asexués. Typiquement :

  • Ils manquent de confiance. Leur nervosité est visible dans tout leur langage corporel : regard fuyant, voix aigue, intonations montantes, sourires crispés, aucun toucher amical, posture raide ou voûtée, gestuelle brusque ou pas de gestes du tout.
  • Ils ne sont pas capables de parler de sexe avec leurs potes mecs et sont mal à l’aise quand les autres en parlent.
  • Ils sont trop sérieux / trop distants / trop froids
  • Ils ne créent pas de tension sexuelle.
  • Ils ne touchent jamais la fille.
  • Ils ne communiquent pas leur désir ou ils le communiquent mal : ils essaient de prendre la main de la fille ou de l’embrasser à froid, sans aucun contact physique préalable ; ils verbalisent leur désir comme au collège (en l’idéalisant).

Si vous vous reconnaissez dans cette description, ne dramatisez pas, c’est normal. Nous vivons dans une époque où les mecs ont un peu perdu de leur virilité. Regardez autour de vous, les hommes sexués ne sont pas si nombreux. Alors faites de la sexualisation une de vos priorités et vos résultats vont exploser.

Car c’est avec la sexualisation qu’il devient possible de coucher dès le premier rendez-vous ou d’embrasser une fille en boîte sans échanger le moindre mot. Ce qui sera sans doute, le jour où vous y arriverez, l’une des plus grandes décharges d’adrénaline de votre vie.

Ton Prénom * Ton Email *

Partager :

19 commentaires

  • Bon article mais juste un point en complément.

    Je trouve qu’être « sexué » en soirée avec l’euphorie du moment et l’alcool c’est pas trop difficile. En revanche quand on revoit « à froid » une fille qu’on a pas vue depuis une semaine et qu’il faut tout recommencer dans un contexte neutre, c’est beaucoup plus difficile.

    Avant un rendez vous, un petit texto fun et (un peu) sexué peut aider à mettre dans des bonnes conditions. Un ou 2 bons cocktails dans un endroit agréable où on peut se tenir près de sa proie ça aide aussi…

    • Ca me rappelle une Date le mois dernier. Une fille que j’avais rencontrée en boite, on avait fini la nuit chez moi mais quand on s’est revus pour la première fois « à froid », à la lumière du jour, sans alcool… ça avait été assez difficile.

      On passe d’un contexte très chargé sexuellement à la vraie vie, on se rend compte qu’en fait on se connaît pas et que la seule chose qu’on a partagé c’est une forte attirance physique et un fort taux d’alcoolémie ;)

      Apprendre à se connaître alors qu’on a déjà passé une nuit ensemble, ça fait toujours bizarre… et tu as raison un peu de re-sexualisation ça aide !

  • Trés bon article, le meilleur trouvé sur le sujet !

  • Et félicitation pour ton site, je viens de le découvrir et je le met dans mes favoris !

    • Heureux de te compter parmi nous, sois le bienvenu !

  • Ces choses me semblent naturelles, car je suis une fille.
    Je ne savais pas que les garçons devaient y réfléchir autant…

    • Ce qui paraît évident ne l’est pas toujours…

  • Waouh !!!
    J’adore tes articles !!!
    Tu apportes un souffle nouveau à la communauté française !
    Ce que j’apprécis dans tes articles c’est le côté pragmatique !
    Encore ! encore !!!

    • Merci haroun !! La suite arrive ;)

  • Très bon article sur la sexualisation. Il est à recommander à tous ceux qui ont encore du mal à sexuer leurs conversations avec les filles !

  • J’adores une fois de plus Opera!!!

  • Salut Opera,

    Je suis tombé sur ton site un peu par hasard et je voudrai te féliciter pour tes articles très détaillés et très concrets dont celui-ci. Ce que j’ai pu lire sur ton site est bien meilleur que ce que j’ai déjà lu sur d’autres. Idem pour l’ebook street qui est le plus complet que j’ai pu trouver à ce jour.

    Au plaisir de te croiser un jour dans les rues de Paris, j’y sarge très souvent. ;)

    Apple

    • Salut Apple,

      Merci pour ton commentaire, ça fait plaisir ;) Effectivement il est probable que l’on se croise, Paris est un petit monde ! N’hésite pas à venir me voir si tu me reconnais.
      A bientôt

  • Salut Opera,

    J’avais déjà remarqué la qualité de tes articles, mais celui-ci me semble vraiment parfait ;-).
    Ce que j’aime c’est qu’il parle de toute la sexualisation, en général (comment etre dans la vie), et en particulier pour une fille. Il est général, mais entre bien dans les détails aussi…
    Merci ! C’est ce qu’il me fallait !

  • super man je tiens a tes conseils

  • salut!a vous je trouve vos prestations impressionnantes et je me sent une fois de plus concerner:chapeau!

  • Bonjour Opera,

    je trouve ton site génial, direct et pratique.
    J’ai lu quelques articles pour voir le « niveau », et du coup ej t’ai ajouté à mes favoris.

    Très intéressant, cet article sur la sexualisation. Je me demandais pourquoi j’étais le « meilleur ami »… maintenant je sais que je manquais de contact ! Je ne touchais jamais, ni même effleurais, la moindre partie du corps « adverse ».
    Mais ça, c’était avant.

    Merci pour ton blog, et ses intervenants.

  • le ton est juste,
    j’y reviendrai volontiers

  • c’est bien résumé et clair comme explication sur un thème important dans la vie d’une femme comme un homme.
    je n’y avais jamais vraiment réfléchit mais en vous lisant la description est tellement juste.
    J’aimerai avoir des conseils et des informations pour réduire cette tension sexuelle que je ressens et qui est gênante.
    J’ai l’impression d’avoir des pensées sexuelles malgré moi et d’envoyer une invitation alors que je n’ai pas du tout ce projet.

Laisser un commentaire

— requis *

— requis *

Votre commentaire sera publié après modération. Votre email ne sera pas affiché.

Ton Prénom * Ton Email *